La physiothérapie est une discipline paramédicale qui soigne les maladies, handicaps, paralysies, dysfonctionnements du corps humain par des moyens naturels. Elle vise à restituer la qualité et l'intégrité des mouvements du corps.

Depuis 1966, la physiothérapie est officiellement reconnue en Suisse comme profession paramédicale. Héritière de techniques très anciennes, elle bénéficie toutefois des acquisitions scientifiques les plus récentes et ne cesse de se développer.

Grâce à ses connaissances du corps humain et de la biomécanique, le physiothérapeute agit également sur la prévention des maladies et des accidents. Par son action sur la douleur et sur les troubles fonctionnels, le physiothérapeute permet une réintégration plus rapide des malades, blessés ou handicapés dans le circuit fonctionnel.   «Références»

 

Mes spécialités au sein du cabinet sont :

  • Physiothérapie du sport (post-opératoire, renforcement musculaire, réathlétisation, taping)
  • Rhumatologie (arthrose, arthrite, douleurs de genou, de hanche, d’épaule, etc…)
  • Rééducation vertébrale (trouble de la statique, scoliose, hypercyphose, hyperlordose)
  • Traumatologie, Orthopédie (luxation, entorse, déchirure, fractures)
  • Physiothérapie à domicile (Pour les personnes étant dans l’incapacité de venir au cabinet)

 

 

Physiotherapie Harmony VersoixPhysiotherapie Harmony Versoix

De son vrai nom chinois ZHONG GUO ZHEN JIU (Acupuncture et moxibustion chinoises),l’acupuncture trouve son origine environ 3300 ans avant Jésus-Christ. Elle est née dans la vallée fertile du fleuve Jaune sur les côtes septentrionales de la mer de Chine.

C’est donc grâce à des millénaires de recherches constantes et systématiques sur les phénomènes cycliques, physiques, et biologiques avec lesquels les Anciens Chinois étaient confrontés et la compilation de toutes ces données que le concept thérapeutique de l’acupuncture en tant qu’unité fonctionnelle a été possible. « L’acupuncture se base sur une approche énergétique et holistique. Elle agit sur le Qi qui circule dans le corps par la voie des méridiens. Des aiguilles insérées à la surface de la peau stimulent des points d’acupuncture précis afin de régulariser le Qi ainsi que des fonctions physiologiques, organiques et psychiques ciblées. En termes occidentaux, nous pourrions dire que cela permet de renforcer les processus d’autorégulation et de guérison qui se mettent normalement en branle lorsque l’organisme subit une agression (causée par un virus, un stress, une blessure, etc.). Il existe une cartographie détaillée des points d’acupuncture et des méridiens ainsi que de leurs rôles pour rétablir la santé et l’équilibre du patient.

Selon la MTC (médecine traditionnelle chinoise), l’acupuncture permet de traiter, souvent en complémentarité avec d’autres pratiques, une variété de « déséquilibres » liés, entre autres, aux systèmes musculosquelettique (arthrite, tendinite, bursite), respiratoire (bronchite, asthme), gastro-intestinal (calculs, diarrhée), nerveux (dépression, stress), etc. Elle contribue aussi à soulager divers maux courants (mal de tête, rhume, nausées), mais elle ne saurait guérir certaines maladies graves ni pallier des déficiences génétiques. L’acupuncture joue également un rôle important dans la prévention des maladies. En maximisant l’activité fonctionnelle des ZangFu ainsi que la circulation des "Substances", elle permet d’équilibrer l’ensemble des systèmes de l’organisme. Cela fait en sorte d’empêcher la maladie de trouver un terrain propice pour s’implanter. C’est cette dernière option qui différencie fortement la médecine occidentale par rapport à la médecine traditionnelle chinoise. »    « Références »

L’acupunture peut avoir un intèrêt en cas de :

  • Troubles rhumatologiques : arthrose, arthrite, lombalgie, cervicalgie, gonalgie, douleurs d’épaule, etc..
  • Troubles cutanés : eczéma, urticaire, acné, etc…
  • Troubles digestifs : vomissement, diarrhée, inappétence, constipation, etc..
  • Troubles gynécologiques : Troubles mensturels (dysménorrhée, règles douloureuses,etc..)
  • Troubles neuro-végétatifs : dépression, fatigue, stress, etc…
  • Troubles respiratoires : bronchite, sinusite

Cette liste est non exhaustive car l’acupuncture peut être utile pour un très grand nombre de pathologies. Si vous avez des questions sur un trouble n’apparaissant pas dans cette liste je me ferais un plaisir de vous renseigner.

Physiotherapie Harmony VersoixPhysiotherapie Harmony Versoix